Groupe APEX-ISAST

Les clés pour anticiper au service des élus, des Comité d'Entreprises
et des Comités d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT)

RÉVOLUTION NUMÉRIQUE : L’EMPLOI SUR L’ÉCHAFAUD ?

 

Révolution numérique par Apex-Isast illustré par Wingz

 

Pour certains, la révolution numérique suggère une certaine idée de liberté, d’autonomie, de travail collaboratif, d’horizontalité et de nouvelles formes d’emplois… Pour profiter de cette opportunité, charge aux salariés de s’emparer des « enjeux de formation » et « d’adaptabilité » induits par la « transformation numérique ».

 

Vision quelque peu idéalisée et réductrice, contredite par les faits. Actuellement, la révolution numérique détruit plus d’emplois qu’elle n’en crée. De surcroît, précarité et « ubérisation » caractérisent, trop souvent, les nouveaux emplois portés par la numérisation. Non seulement la numérisation transforme le travail dans son contenu, dans ses méthodes et dans ses compétences, mais elle peut aussi provoquer la souffrance au travail ou créer des formes de déshumanisation avec la disparition des liens sociaux entre salariés et clients.

Désormais, le travail numérisé s’invite dans la sphère privée des salariés. À la promesse d’être libéré des tâches ingrates et répétitives, succède la réalité d’un droit à la déconnexion qui n’est pas toujours préservé. Surtout, la numérisation occasionne une colossale migration de valeur entre les différents secteurs d’activité. Les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) agissent en prédateurs. Mastodontes économiques, ils dépossèdent systématiquement les valeurs et les contenus produits par les autres entreprises des autres secteurs. Ce pillage se fait au détriment des salariés et de leurs emplois.

Dans les branches et dans les entreprises, les salariés et leurs représentants doivent donc mener le combat pour que la numérisation soit au service du travail, non l’inverse. GPEC à froid pour anticiper les évolutions des emplois ; négociation d’accords sur le droit à la déconnexion pour préserver l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle ; accord sur la numérisation pour s’assurer d’une implémentation harmonieuse dans l’entreprise ; plan de formation qui prend en compte les nouveaux besoins de qualifications et de compétences… Des espaces existent, aux élus de s’en saisir.

Les droits à l’expertise en bref

Missions Apex-Isast en bref

 

  • Apex-Isast

    Catalogue formation 2017

    catalogue formation pour les élus des CE et CHSCT

     

     

    Pour développer vos connaissances, confronter vos expériences et gagner en efficacité dans vos mandats, nous vous proposons des séminaires regroupant les représentants de différentes entreprises ou des formations sur mesure dédiées à votre comité.

     

    En privilégiant des formations en petit groupe, notre approche personnalisée prendra en compte l’ancienneté de votre mandat, votre secteur d’activité ou encore la taille de votre structure. Notre large palette de formations nous permettra de vous apporter des réponses précises que vous soyez nouvellement élu ou à la recherche de formations d’approfondissement.
    Avec une expérience de plus de vingt ans auprès des représentants du personnel et plus de 1500 élus formés chaque année, nous proposons des formations résolument opérationnelles.

Groupe Apex – Isast

32, rue de Chabrol 75010 Paris
Tél. 01 53 72 00 00 – Fax 01 53 72 00 01

Nantes Rennes Montpellier Lille Lyon Grenoble
5, rue Le Nôtre
44000 Nantes
Tél. 02 51 82 82 38
Centre d’affaires Alizés
22, rue de la Rigourdière
35510 Cesson-Sévigné
Tél. 02 99 83 53 98
117, avenue de Palavas
34070 Montpellier
Tél. 04 67 06 96 55
36, rue Inkerman – Gounod V
59000 Lille
Tél. 03 20 15 86 19 – Fax 03 20 15 83 66
Immeuble Le Mercure
94, rue Servient
69003 Lyon
Tél. 04 37 48 29 80
38 Cours Berriat
38000 Grenoble
Tél. 04 76 20 33 10 – Fax 04 38 12 93 58

Envoyer un message
Les champs marqués * sont obligatoires

Prénom

Nom

Tél. *

e-mail *

Entreprise

Votre message

Fermer

EXTENSION DES HORAIRES D’OUVERTURE DANS LA DISTRIBUTION : QUI PASSE À LA CAISSE ?

Dans le domaine de la distribution, nous assistons à une « course à l’échalote » en matière d’extension des horaires d’ouverture. C’est à qui fermera le plus tard afin de capter le plus de parts de marché. Dans le cadre de ces nouveaux modes de consommation, clients et salariés sont les deux faces d’une même pièce. Quand l’un semble ravi de faire ses emplettes à des heures avancées du jour voire de la nuit, l’autre voit sa qualité de vie professionnelle et personnelle impactée. Chacun y va de ses arguments pour justifier ou dénoncer l’extension des horaires d’ouverture. Volontariat, conditions de travail, pouvoir d’achat et vie privée… Qui dit vrai ?

DIGITALISATION, VIE PROFESSIONNELLE ET VIE PRIVÉE : UN DÉLICAT EXERCICE D’ÉQUILIBRISTE

Les partenaires sociaux sont confrontés à une mutation du monde du travail. Les frontières entre la vie professionnelle et la vie privée s’estompent. La mobilité des tâches de travail rendue possible par l’avènement des outils de production sur internet et le déploiement massif des smartphones et des ordinateurs portables rebattent les cartes de l’organisation du travail. La mission pour les élus n’est pas tant d’être pour ou contre ces transformations, mais plutôt de les accompagner pour prévenir les déséquilibres.